Bitcoin Facile - Binance

@binance: RT @LeJournalDuCoin: La façon la plus simple d'acheter des #cryptomonnaies comme #Bitcoin sur #Binance : la carte bleue 💳 ! Une solution idéale pour les débutants ou les nocoiners. https://t.co/Iry7JmffmW

@binance: RT @LeJournalDuCoin: La façon la plus simple d'acheter des #cryptomonnaies comme #Bitcoin sur #Binance : la carte bleue 💳 ! Une solution idéale pour les débutants ou les nocoiners. https://t.co/Iry7JmffmW submitted by rulesforrebels to BinanceTrading [link] [comments]

Environ 40% des transactions sur Binance se font en Bitcoin (BTC) contre des paires Stablecoin

Environ 40% des transactions sur Binance se font en Bitcoin (BTC) contre des paires Stablecoin submitted by Levigilantfr to u/Levigilantfr [link] [comments]

@binance: RT @PowerHasheur: AFTERMOVIE Paris Blockchain Week Summit à 14H00 sur ma chaîne youtube: https://t.co/1gmmRTLYQC #blockchain #bitcoin #PBWS @binance @weizhouBinance @OffchainLabs @TezosFoundation @gregory_raymond @VideoBourse_fr @Economie_Gouv https://t.co/rk14pwFhKr

@binance: RT @PowerHasheur: AFTERMOVIE Paris Blockchain Week Summit à 14H00 sur ma chaîne youtube: https://t.co/1gmmRTLYQC #blockchain #bitcoin #PBWS @binance @weizhouBinance @OffchainLabs @TezosFoundation @gregory_raymond @VideoBourse_fr @Economie_Gouv https://t.co/rk14pwFhKr submitted by rulesforrebels to BinanceTrading [link] [comments]

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte!
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et BitcoinSV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes, souvent jusqu'à un "exit scam" presque garanti, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une cryptomonnaie qui fonctionne comme une machine à états mondiale et permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents. Mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmi les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentés comme pouvant devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners (nom donné pour englober toutes les autres cryptomonnaies) de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant - et c'est là l'ironie! - une prétendue fraude et arnaque présumée qui serait l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre civile et culturelle qui les dépasse. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève de Bitcoin
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or il s'agit là du problème de tous les systèmes de paiement électronique précédents, et c'était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie digitale fonctionnelle. Mais qu'est-ce que le problème de la double dépense ? Pour faire simple, il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur des registres distribués, de sorte que les utilisateurs ne pouvaient pas avoir confiance dans le système, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé la « preuve de travail ». Il pose la question: qui a utilisé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires ? ceci afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun des participants. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des nouveaux Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds d'un réseau sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils se mettent donc à planter. Sur le jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau. Pour empêcher cela, un plafond de 1 Mo de données par chaque dix minutes de transactions a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin. De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin et le déclencheur de la plus grande guerre civile virtuelle de l'univers de la cryptomonnaie.
Pourquoi est-ce aussi important?
Une seule transaction basique Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto le créateur, a plaidé pour un nombre de transactions du niveau de Visa et bien plus, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen. Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer et de rester le meilleur système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo des blocs.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être utilisé pour des envois sauf en grosses quantités de toute façon, selon eux. En décembre 2017 les frais de BTC ont ainsi atteint les $50 par transaction. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par Sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin pour des frais infimes, de l'ordre d'un centième ou millième de centime par transaction, afin d'apporter à la population mondiale la liberté monétaire, y compris aux pays les plus pauvres qui sont gardés en dehors du système actuel car considérés comme pas assez profitables pour des entreprises comme Visa.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions, ce qui est le cas quand les frais sont à $50 par transaction comme en 2017.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces trois versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. On peut dire que BTC à gagné la guerre médiatique. Malheureusement, il est régi par des développeurs et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il serait revendu à un prix exorbitant. Le but est de spéculer au maximum. Les paiements avec BTC, particulièrement les petits paiements, ou les transactions de toute nature non-monétaires, sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées. Un nouveau scindement de BCH est prévu pour novembre 2020 suite à des conflits internes et l'incapacité à avoir un système de gouvernance dans un projet où les règles changent en permanence.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par la preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. Il s'agit d'apporter une réelle innovation technologique au monde plutôt que de spéculer. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans besoin d'autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucune limite dans son protocole sauf l'esprit humain, l'innovation et l'esprit d'entreprise. Il vise également une adoption mondiale notamment par les pays pauvres afin d'apporter la liberté monétaire et l'inclusion à l'économie mondiale de ceux que les grandes entreprises actuelles comme Visa dédaignent comme pas assez profitables pour leur accorder leur services.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompaient depuis le début sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie de l'histoire médiatique qui a été crée sur Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité, et surtout pas à usage des plus pauvres. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing, de l'objectif d'inclure enfin les plus pauvres dans l'économie mondiale, et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin par des attaques personnelles - de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code de Bitcoin révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et d'autres forums, et nouvellement financés par l'argent de la startup pro petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer et doit rester réservé aux riches, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC via Blockstream afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright en justice pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que son frère Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et il a investi une fortune incalculable dans cette attaque et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright malgré sa volonté et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiale de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, croyez moi, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelles. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, et franchement, c'est ce qu'est Gmaxwell.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel contre une version de Bitcoin libéré de ses limites.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre médiatique anti-BSV est Calvin Ayre: un milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur la liste des «plus recherchés» du gouvernement des USA pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation mais a été le fer de lance de la modernisation des lois américaines qui existent aujourd'hui sur les marchés. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, des médias et de la philanthropie. Calvin est le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée selon laquelle il serait une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes depuis plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups de l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur à ce jour, il n'est pas le monopole que les petits-blocs laisseraient croire. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés qui abusent de la censure. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Planaria Corp de Unwriter.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage (autre nom pour la puissance de calcul du résau). Alors qu'au tout début de BSV, les entreprises appartenant à Ayre représentaient une quantité importante de hachage sur bitcoin, afin d'assurer sa survie, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Ayre tels que Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup se déclarent les ennemis. Ces mineurs soulignent bien la nature ouverte et sans permission de BSV qui permet à quiconque de participer, notamment à ses ennemis!
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il des gens en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude sans preuve cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal afin de pouvoir apporter les preuves de ses accusations. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal. Le Dr Wright à depuis abandonné tous ses procès pour diffamation à l'exception de celui contre McCormack qu'il souhaite continuer pour faire exemple.
Cela a aussi engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance-Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages twitter demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas cette version de bitcoin à la suite de ce drame public. Il faut noter qu'après 2 ans, Binance a retourné sa veste et est aujourd'hui devenu un des principaux mineurs de BSV.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de bitcoin .com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte auquel le Dr Wright s'était opposé et pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que s'il continuait, des poursuites juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais il à décidé de poursuivre les accusations publiques jusqu'à ce qu'il soit également entendu devant le tribunal pour fournir une preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Aucune preuve n'a jamais été fournit, mais le Dr Wright a depuis abandonné ses poursuites contre Roger Ver pour se concentrer sur son procès avec Kleiman et celui avec McCormack ainsi que son travail sur Bitcoin.
Et maintenant que se passe-t-il ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de sa guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport technique Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur l'orateur Gary Vaynerchuk ainsi que d'autres orateurs prévus pour cette conférence, afin de les forcer à annuler leur participation. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un gigantesque cas de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin BSV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de protection de niveau mondial. Il est utilisé par des entreprises indépendantes afin d'apporter des innovations technologiques et possède un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux. Les transactions sont instantanées avec des frais de 0.0002€ par transaction en moyenne, explosant tous les records de compétitivité de l'écosystème et permettant aux plus pauvres de la planète d'enfin accéder à l'économie digitale mondiale. Les mensonges sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaies qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie des arnaques de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager à créer des entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie qui à un potentiel unique dans l'histoire, et qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez utiliser dès aujourd'hui ?
Les applications qui sont construites sur Bitcoin et interagissent entre elles par ce biais créent ce qu'on appelle le "Metanet". Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les applications les plus populaires du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est Twetch, une version de twitter incensurable sur la blockchain que vous trouverez ici : bit.ly/twetchapp

_______________________
sources: inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Le régulateur de l'État New York autorise le trading de 8 cryptomonnaies

Le Département des Services Financiers de l'État de New York (NYDFS ou DFS) a récemment publié une liste de cryptomonnaies autorisées au trading et à la garde.
📷FacebookTwitterLinkedInTelegramWhatsAppCopy Link

La liste verte du régulateur financier de l'État de New York

Le New York State Department of Financial Services, l’autorité qui délivre la BitLicense aux exchanges, a défini une liste de cryptomonnaies pouvant être proposées à la négociation ou à la garde par les entreprises accréditées dans sa juridiction.
Cette « liste verte » regroupe dans la catégorie des « jetons approuvés pour le listing » le Bitcoin (BTC), l'Ether (ETH), le Bitcoin Cash (BCH), le Litecoin (LTC), le Binance USD (BUSD), le Gemini Dollar (GUSD), le Pax Gold (PAXG) et le Paxos Standard (PAX).
Le XRP et l'Ethereum Classic (ETC) viennent s'ajouter aux cryptomonnaies citées précédemment pour former les 10 « jetons approuvés pour la garde ».
La note publiée par le NYDFS indique ce qui suit :
« Toute entité autorisée par le DFS à mener une activité commerciale de monnaie virtuelle à New York peut utiliser des tokens sur la liste verte aux finalités admises ».
Toutefois, les entreprises concernées sont tenues de communiquer préalablement au régulateur américain, leur intention de faire usage de ces crypto-actifs.
Le NYDFS se réserve le droit de supprimer ou de limiter l'utilisation desdites devises numériques en tout temps. Il assure également que cette liste sera tenue à jour avec la possibilité de l'étendre ou de la raccourcir.
👉 À lire également : Qu'est-ce que la BitLicense et pourquoi est-elle si importante pour les exchanges ?

Le NYDFS réceptif aux nouvelles perspectives

Loin de l'aspect rigide que l'on pourrait associer aux normes, les directives du NYDFS jouent la carte de la flexibilité. En réalité, les exchanges autorisés à opérer dans l'État de New York peuvent offrir leurs services pour des cryptomonnaies qui ne figurent pas sur la liste.
Pour cela, ils doivent présenter une « politique de listing ou d'adoption de jetons » personnalisée selon leur modèle économique et leur exposition aux risques. Si elle obtient l'approbation du régulateur, l'entreprise sera alors en mesure de répertorier ou de prendre en charge des cryptos supplémentaires.
👉 Pour aller plus loin, lisez : Le NYDFS propose de nouvelles directives pour la BitLicense
L'État de New York déploie des efforts considérables pour réguler et donc légitimer l'industrie des cryptomonnaies. Cependant, dans de nombreux pays dans le monde, ce sujet reste tabou.
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

Les Bitcoiners veulent savoir : combien d’ETH sont en circulation ?

La bataille crypto de la semaine se joue entre Bitcoiners endurcis et fans d’Ethereum. Côté Bitcoin, on veut comprendre pourquoi il est difficile de savoir combien d’ETH sont en circulation. Côté Ethereum, on explique qu’il n’est pas nécessaire de le savoir… Qui a raison ?
📷FacebookTwitterLinkedInTelegramWhatsAppCopy Link

Pourquoi est-il difficile de mesurer les ETH en circulation ?

Il faut dire que le débat sur les ETH en circulation n’est pas récent : il a fait couler beaucoup d’encre depuis les débuts du réseau Ethereum en 2015. Le réseau de paiement se distingue du Bitcoin et d’une grande partie des autres altcoins car il ne dispose pas de limite en ce qui concerne l’émission de pièces. De nouveaux coins continuent d’être ajoutés au réseau au fur et à mesure de son fonctionnement.
Le problème, c’est qu’il est très difficile d’avoir des données précises sur le nombre d’ETH en circulation. Comme l’a expliqué l’utilisateur Twitter User Agent, les chiffres varient en fonction de l’explorateur utilisé :
« Blockchair (à gauche) est proche d’Etherscan, mais cela ne correspond pas non plus. Et ce qui est drôle, c’est que ça change quand on rafraîchit la page. »
Découvrez l'ETH sur Binance »
Une des raisons de ce flou artistique, c’est qu’il reste très difficile de synchroniser un full-node Ethereum, et donc d’avoir des données précises sur le réseau. Comme l’explique Cryptodidacte dans un thread dédié, cela pose un problème de taille :

Les Bitcoiners à l’assaut

Les Bitcoin maximalists s’en sont donc donné à cœur joie ces derniers jours, expliquant qu’Ethereum n’est pas fiable, et qu’il devrait être possible de connaître une donnée aussi basique simplement. Au point que Vitalik Buterin a dû sortir de sa réserve et s’adresser aux critiques :
« Voici les règles pour vérifier quelles sont les récompenses. Et vous pouvez gérer un nœud pour voir que la chaîne actuelle reflète en réalité ces règles ! »
Un argumentaire qui n’a pas convaincu, puisque certains développeurs ont pointé du doigt la complexité de créer un script qui puisse permettre de connaître les ETH en circulation de manière fiable :
« Un million de sats à quiconque peut écrire et faire tourner un script avec son propre nœud ETH dans les douze prochaines heures. »
Le débat est donc posé ainsi : est-il nécessaire de connaître les ETH en circulation à n’importe quel moment, puisque le réseau fonctionne de manière efficace ? Peut-on considérer l’Ether comme une réserve de valeur, alors même qu’on ne sait pas combien d’ETH circulent ? Ce qui est certain, c’est que ce manque de clarté reviendra peupler les débats tant que le problème ne sera pas résolu...
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

Week-end agité pour le Bitcoin (BTC), victime d'un flash crash de 12%

Ce week-end, le cours du Bitcoin s'est soudainement effondré de près de 1 400 dollars en l'espace de quelques minutes. Un flash crash qui aura entraîné l'intégralité du marché dans son sillage, provoquant notamment une chute du cours de l'Ether de plus de 20%.
Un flash crash impressionnant du Bitcoin
Le 2 août à 6h34 (heure de Paris), le Bitcoin (BTC) alors en hausse depuis plusieurs jours, entame le début d'un flash crash spectaculaire. En l'espace de quelques minutes, une chute de son cours de près de 12% s'engage.
Le roi des cryptomonnaies plonge de 12 000 dollars à environ 10 500 dollars en seulement 8 minutes. Ce flash crash est survenu alors que le Bitcoin établissait un nouvel all-time high sur les 12 derniers mois
La cause de ce flash crash du Bitcoin ne peut pas clairement être identifiée, mais une partie de la crypto-sphère spécule qu'il aurait pu être causé par des whales, qui auraient profité du faible volume du marché en plein week-end.
Selon Bybt, un fournisseur de données sur le marché des cryptomonnaies, environ 1,38 milliard de dollars de positions longs de plus de 72 000 traders ont été liquidés sur l'ensemble des exchanges en moins de 10 minutes.
Près de 470 millions de dollars ont été liquidés sur chacune des plateformes OKEx et Huobi, suivies par BitMEX avec 216 millions de dollars et Binance avec 141 millions de dollars
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

Brave.

Brave est un navigateur blockchain type Open source qui met la vie privée des utilisateurs en tête et bloque par défaut les publicités et les trackers. Il dispose d'un cryptage de bout en bout des données et d'un client VPN/TOR intégré, il vous permet de travailler avec des torrents et des liens magnet, il prend en charge des applications décentralisées ... et, en plus, il paie les utilisateurs pour chaque affiche des publicités avec des Basic Attention Tokens natifs. Pour ce faire, la portefeuille de crypto-monnaie est intégré dans le navigateur, qui prend en charge des BAT.

Basic Attention Token n'est pas une sorte de noname sur la ligne 2000 de CoinMarketCap. Ceci est une crypto-monnaie, qui est à la place 30 en termes de capitalisation, elle est à vendre sur toutes les plus grandes bourses, telles que Binance, et elle est soutenue par tous les portefeuilles de crypto-monnaie populaires.

À ce jour Brave est considéré comme l'un des meilleurs navigateurs pour le Web 3.0.

Le navigateur blockchain Brave a été introduit en 2015 pour la première fois. Le fondateur du projet est Brendan Eich, co-fondateur de Mozilla Project et créateur de JavaScript. Sabge fonctionne sur la base de Chromium de Google, et son code source est entièrement ouvert. Il y a des versions pour Windows, MacOS, Linux, IOS et Android.

Le fait intéressant: en 2018, Brave Software Inc. a fini à la douzième place dans le classement des entreprises technologiques les plus prometteuses à surveiller, selon le Wall Street Journal. En outre, Brave est devenu le navigateur par défaut dans le smartphone blockchain HTC EXODUS.

Les trucs essentiels du navigateur:

- la possibilité de gagner des Basic Attention Tokens (BAT) pour regarder des publicités, créer du contenu, participer à airdrops et effectuer des tâches simples (nous en parlerons plus en détail ci-dessous);

- bloquer les publicités, les bannières, les pop-ups, les trackers et les cookies de tiers par défaut (vous pouvez également désactiver les boutons des réseaux sociaux et les messages intégrés dans les paramètres);

- cryptage de bout en bout des données, VPN et TOR intégrés, HTTPS forcé (par exemple, en plus de la fonction trés connue « ouvrir l'onglet privé », il y a aussi une fonction « ouvrir l'onglet privé avec TOR »);

- portefeuille crypto-monnaie intégrée avec le soutien de Basic Attention Tokens, Bitcoin, ethereum et lightcoin, qui vous permet de travailler avec des applications décentralisées basées sur ethereum et ETH-nodes. L'icône pour accéder au portefeuille se trouve juste à côté de la barre d'adresse, et l'interface ressemble à MetaMask. Pour trouver votre adresse et recharger votre portefeuille, cliquez sur Add funds. Pour obtenir SEED à restaurer, appuyez sur l'engrenage.

- système de micropaiement Brave Payments intégré. En bref, vous pouvez effectuer de petits paiements en faveur de vos sites préférés que vous visitez le plus souvent : dans les paramètres, il suffit de spécifier le montant en BAT ou d'une autre crypto monnaie que vous êtes prêt.e.s à dépenser dans un mois, et le navigateur lui-même divisera l'argent entre les ressources que vous choisissez proportionnellement au nombre de vos visites;

NB: les identifiants de portefeuilles et toutes les transactions sont anonymes, donc personne, même Brave lui-même, ne sait qui à qui et combien de BAT il envoie.

- possibilité d'envoyer des dons directement aux créateurs de contenu, tels que les blogueurs qui ont leur propres sites ou les utilisateurs de YouTube, Twitch et Twitter. Par ailleurs, le navigateur détermine lui-même les créateurs de la vidéo, indépendamment du site sur lequel la vidéo est publiée.

- prise en charge des fichiers torrent et des liens magnet.

En plus, puisque le navigateur est basé sur Chromium, vous pouvez synchroniser rapidement vos données, signets, histore et onglets.

Les analystes confirment la perspective prometteuse du navigateur Brave — même si l'utilisateur n'est pas intéressé par une publicité de qualité, il va avoir un excellent navigateur rapide pour accéder l’Internet. De son coté, les annonceurs reçoivent un outil d'analyse offrant des données pertinentes sur l'activité des utilisateurs.
Télécharger https://brave.com/vad601
submitted by vadim77top to u/vadim77top [link] [comments]

QuadrigaCX: A history of suspicious activity

This is a compilation of everything suspicious I found with Quadriga. Please let me know if there’s anything incorrect or missing

Early History (2013-2017)
All account fundings are considered to be purchases of QuadrigaCX Bucks. These are units that are used for the purposes of purchasing Bitcoin or other cryptocurrencies. QuadrigaCX Bucks are NOT Canadian Dollars. Any notation of $, CAD, or USD refers to an equivalent unit in QuadrigaCX Bucks, which exist for the sole purpose of buying and selling Bitcoin and other cryptocurrencies.
QuadrigaCX is NOT a financial institution, bank, credit union, trust, or deposit business. We DO NOT take Deposits. We exist solely for the purposes of buying and selling cryptocurrencies.

Banking troubles throughout 2018

Period leading up to Gerry’s death

Gerry’s death and announcement

Chain analysis of the crypto trapped in cold storage

Formal Active Investigations

References:
Quadriga’s History
CCN Article listing suspicious activity
Court Documents
submitted by crashcow51 to QuadrigaCX2 [link] [comments]

Bitcoin Cash: A Reflection on How Far We’ve Come

On August 1, Bitcoin resumed its original roadmap, scaling on-chain towards global adoption as Peer-to-Peer Electronic Cash.
It’s been just 3 and a half months since Bitcoin Cash broke away from BTC in order avoid a software mutation called Segwit, and to restore progress and growth to the ecosystem.
After a recent price rally that saw us reach 0.5 BTC ($3000), the reality is setting in that an overnight ‘flippening’ scenario that some people hoped for is unlikely, and that we have a longer road ahead.
It’s really important to remember how much has been achieved in such a short time.
Let’s take a moment to reflect on how far we’ve come as a young community.
July:
August:
September:
October:
November:
This rate and scale of industry adoption is unprecedented.
With every BTC holder receiving an equal amount of Bitcoin Cash, and with the price over $1300, the rate and scale of user adoption is unprecedented.
With fast, reliable transactions and fees that are less than 1 cent, and with both BitPay & Coinbase hinting at a full Bitcoin Cash integration, the rate and scale of merchant adoption will be unprecedented.
With unprecedented industry, user and merchant adoption, it’s only a matter of time until Bitcoin Cash becomes the default medium of exchange and store of value cryptocurrency.
The old Bitcoin is back. You can feel it. It’s the resurgence of a grassroots movement not seen for years. People are putting Bitcoin Cash posters in the streets, handing out leaflets, tipping strangers a few dollars online, and asking in forums how they can contribute to the community.
Just in the last couple of days a ‘Bitcoin Cash Fund’ was established, to assist with marketing and projects. The initial goal was $200 to make a short animated advert, but over $17,000 has been donated already. All of this positivity and energy is inspiring.
While businesses are being forced to abandon BTC due to exorbitant and skyrocketing fees (upwards of $10), they’re being cheered on every day as they embrace Bitcoin Cash.
The original vision is still alive. As an early bitcoiner, I’ve never been more optimistic.
Make sure you involve yourself in the community, we’re just getting started :)
Reddit: BTC or BitcoinCash
Twitter: twitter.com/BITCOINCASH
Website: bitcoincash.org
Dev: Mailing List
Also posted on Yours: Bitcoin Cash: A Reflection on How Far We’ve Come
submitted by cryptomic to btc [link] [comments]

Bitcoin Cash: A Reflection on How Far We’ve Come

On August 1, Bitcoin resumed its original roadmap, scaling on-chain towards global adoption as Peer-to-Peer Electronic Cash.
It’s been just 3 and a half months since Bitcoin Cash broke away from BTC in order avoid a software mutation called Segwit, and to restore progress and growth to the ecosystem.
After a recent price rally that saw us reach 0.5 BTC ($3000), the reality is setting in that an overnight ‘flippening’ scenario that some people hoped for is unlikely, and that we have a longer road ahead.
It’s really important to remember how much has been achieved in such a short time.
Let’s take a moment to reflect on how far we’ve come as a young community.
July:
August:
September:
October:
November:
This rate and scale of industry adoption is unprecedented.
With every BTC holder receiving an equal amount of Bitcoin Cash, and with the price over $1300, the rate and scale of user adoption is unprecedented.
With fast, reliable transactions and fees that are less than 1 cent, and with both BitPay & Coinbase hinting at a full Bitcoin Cash integration, the rate and scale of merchant adoption will be unprecedented.
With unprecedented industry, user and merchant adoption, it’s only a matter of time until Bitcoin Cash becomes the default medium of exchange and store of value cryptocurrency.
The old Bitcoin is back. You can feel it. It’s the resurgence of a grassroots movement not seen for years. People are putting Bitcoin Cash posters in the streets, handing out leaflets, tipping strangers a few dollars online, and asking in forums how they can contribute to the community.
Just in the last couple of days a ‘Bitcoin Cash Fund’ was established, to assist with marketing and projects. The initial goal was $200 to make a short animated advert, but over $17,000 has been donated already. All of this positivity and energy is inspiring.
While businesses are being forced to abandon BTC due to exorbitant and skyrocketing fees (upwards of $10), they’re being cheered on every day as they embrace Bitcoin Cash.
The original vision is still alive. As an early bitcoiner, I’ve never been more optimistic.
Make sure you involve yourself in the community, we’re just getting started :)
Reddit: BTC or BitcoinCash
Twitter: twitter.com/BITCOINCASH
Website: bitcoincash.org
Dev: Mailing List
Also posted on Yours: Bitcoin Cash: A Reflection on How Far We’ve Come
submitted by cryptomic to Bitcoincash [link] [comments]

Procédure pour la migration en français

Note for admin, this post is for the french community. Some of us are not good enough in english to be 100% sure to understand everything about the blockchain migration to f(x). Please do not delete this post ;) Feel free to contact me if you need some clarifications.
Voici les informations que vous devez connaitre concernant la procédure de migration qui va commencer dans quelques jours.
Tout d’abord, un petit rappel sémantique, il faut bien faire la différence entre un « coin » et un « token », surtout que même l’équipe officielle de Pundi X se mélange les pinceaux et que ça complique la lecture des infographies. Donc, un « coin » est la « monnaie » « officielle » d’une blockchain. Par exemple le bitcoin, l’ether ou le komodo sont des « coins ». Ils évoluent sur la blockchain bitcoin, ethereum ou komodo. En parallèle, certaines blockchains – comme celle d’éthereum- permettent à des projets de créer des « tokens » ou « jetons» qui fonctionneront sur la blockchain officielle tout en gardant une relative indépendance. Ainsi toutes les cryptos ERC-20 sont des «tokens» de la blockchain Ethereum. Le projet de la migration de Pundi X, c’est de quitter la blockchain Ethereum pour une nouvelle qui s’appelle f(x). Le « coin » associé sera le f(x). Et sur cette blockchain il y aura deux « tokens » qui correspondront aux actuels NPXS et NPXSNEM.
Le but des prochains mois sera donc de faire passer TOUS les NPXS/NPXSNEM vers les nouveaux « tokens » (au nom relou de NPXSFX et NPXSNEMFX) qui évolueront dans une blockchain complètement indépendante d’Ethereum.
Je vais séparer le texte en deux parties, une première pour le fonctionnement modifié de l’airdrop et une seconde pour la migration.
  1. L’airdrop. Initialement on devait avoir une distribution mensuelle dégressive de NPXS/NPXSNEM jusqu’à fin 2020. En raison de l’avancée de la régulation gouvernementale des cryptomonnaies, Pundi X a décidé d’accélérer la distribution afin de pouvoir remplir son engagement du White Paper. En effet il y a un risque que dans un futur proche (<2020) il soit interdit/difficile de réaliser des airdrops. Donc Pundi X va distribuer l’intégralité des NPXS/NPXSNEM qui devaient l’être en 2 ans en seulement 3 mois. D’où une distribution mensuelle d’environ 11%. L’airdrop fonctionne sur les portefeuilles habituels comme d’hab, rien de nouveau. A priori idem pour ceux qui hold sur exchange (Binance et co.) mais bon… holder sur exchange c’est crétin donc je ne m’attarde pas là-dessus (une crypto sur exchange ne vous appartient pas). A la fin des 3 mois, TOUS les NPXS/NPXSNEM (moins les burns) seront en circulation, ça va donc faire un énorme apport de liquidité avec une belle dilution mais bon, c’est la vie.
  2. La migration. A partir du 10 mars commence le début de la migration vers la future blockchain f(x). Pour effectuer ceci, Pundi X met en place plusieurs façon pour le faire, que je détaille en dessous. Notez que je ne donne pas trop de dates ni de chiffres de distribution car ce n’est pas le but, DYOR.
a. Pour ceux qui se contrefiche d’avoir des « coin » f(x). Vous n’avez rien à faire dans un futur proche. Touchez vos airdrops et ensuite attendez. Lorsque la migration sera prête, vous aurez juste à convertir vos NPXS/NPXSNEM contre les nouveaux tokens NPXSFX/NPXSNEMFX au ratio 1 :1. C’est-à-dire que si vous aviez 100 000 NPXS, vous les échangerez contre 100 000 NPXSFX. Comment ? Ce sera officiellement confirmé plus tard, mais dans tous les cas vous ne pourrez pas les recevoir sur votre wallet ERC-20 (Ledger, MEW…) ou sur exchange (Binance…) puisque ces tokens ne seront plus des tokens dépendant d’Ethereum. A priori ce sera X wallet, et dans l’avenir peut être sur un wallet f(x) compatible si Ledger intègre le nouveau coin par exemple. Lorsque la migration sera terminée, vous pourrez toujours acheter des coins f(x) sur les marchés où il sera accessible. L'avantage de ce procédé c'est que vous pourrez vendre votre bags n'importe quand sans manquer une opportunité.
b. Pundi X vous offre la possibilité d’acquérir des coins f(x) pendant la migration. Il y a pour cela deux façons distinctes.
i. Le « stake ». Cette partie commence le 10 mars et dure un an. Elle consiste à bloquer sur votre wallet ERC-20 (hors exchange a priori) des NPXS/NPXSNEM. Pour chaque 100 000 NPXS bloqués, vous toucherez x f(x) par mois (x qui varie, c’est en fonction de plusieurs paramètres mais vous avez l’idée). Pundi X va sortir une nouvelle version de l’appli Xwallet d’ici quelques jours. Vous aurez la possibilité de lier votre compte XWallet à votre wallet ERC-20. Ainsi, Pundi X pourra savoir le montant de NPXS/NPXSNEM bloqués et vous donner vos f(x) sur le X wallet. A la fin de la migration, vous convertirez vos NPXS/NPXSNEM contre des NPXSFX/NPXSNEM au ratio 1 :1 .
ii. Burn. Pundi X vous offre la possibilité d’obtenir des f(x) en brûlant (détruisant) des NPXS/NPXSNEM. Cela commencera un peu plus tard dans l’année. Concrètement, vous détruirez par exemple 100 000 NPXS et en échange vous recevrez un certain montant de f(x). CE MONTANT SERA PLUS AVANTAGEUX QUE CE QUE VOUS AURIEZ EU EN BLOQUANT CE MEME MONTANT. Les NPXS/NPXSNEM détruits seront enlevés du circulation supply et ne seront donc jamais convertis en NPXSFX/NPXSNEMFX.
Voilà ! En résumé, vous pouvez : ne rien faire du tout, bloquer vos tokens pendant X mois (vous pouvez arrêter à tout moment) ou détruire vos tokens. Ou un mix des trois !
La question à se poser est : voulez-vous des f(x) ? Si non alors ne faites rien.
Si oui, alors en voulez-vous un maximum ou juste un petit bout ?
Personnellement, je vais bloquer mon bags de NPXS en liant mon ledger à mon X wallet pour recevoir quelques f(x) gratuitement puis je changerai mes NPXS contre des NPXSFX en fin de compte. Et je vais brûler les 11% que je vais recevoir pendant les 3 prochains mois pour recevoir plus de f(x).
submitted by PataPouf12 to PundiX [link] [comments]

Déclaration de compte cryptomonnaies aux impôts - fiscalité - ce que dit la loi

Un sujet sensible en ce moment : quand et comment déclarer ses comptes en cryptomonnaies comme le Bitcoin aux impôts en France ?
Nous allons voir qu'actuellement beaucoup de médias suggèrent de déclarer dès cette année, tandis que la loi sur la fiscalité, elle, se veut pour l'instant plutôt contradictoire voire ambigüe.

Textes de loi officiel
Source : Legifrance
B.-Les 4° et 5° du I s'appliquent aux déclarations devant être déposées à compter du 1er janvier 2020.
4° Le I quater du chapitre Ier du titre Ier de la troisième partie est ainsi rétabli :
« I quater : Déclaration relative aux actifs numériques
«Art. 1649 bis C.-Les personnes physiques, les associations, les sociétés n'ayant pas la forme commerciale, domiciliées ou établies en France, sont tenues de déclarer, en même temps que leur déclaration de revenus ou de résultats, les références des comptes d'actifs numériques mentionnés à l'article 150 VH bis ouverts, détenus, utilisés ou clos auprès d'entreprises, personnes morales, institutions ou organismes établis à l'étranger. «Les modalités d'application du présent article sont fixées par décret. » ; 5° L'article 1736 est complété par un X ainsi rédigé : «X.-Les infractions à l'article 1649 bis C sont passibles d'une amende de 750 € par compte non déclaré ou de 125 € par omission ou inexactitude, dans la limite de 10 000 € par déclaration. «Les montants de 750 € et 125 € mentionnés au premier alinéa du présent X sont respectivement portés à 1 500 € et 250 € lorsque la valeur vénale des comptes d'actifs numériques ouverts, détenus, utilisés ou clos auprès d'entreprises, personnes morales, institutions ou organismes établis à l'étranger est supérieure à 50 000 € à un moment quelconque de l'année concernée par l'obligation déclarative prévue à l'article 1649 bis C.»
L'assemblée nationale pour sa part a statuée :
En date du 13 novembre 2018 : AMENDEMENT N°II-2523. "Les dispositions relatives à l’obligation déclarative et à la sanction s’appliquent aux déclarations devant être déposées à compter du 1er janvier 2020. Par ailleurs, un décret fixera ultérieurement les modalités de déclaration."

Distingo - compte de crypto bourse et compte d'échange

Si l'on s'en tient au sens strict des textes cités ci-dessus, un particulier n'aura à déclarer ses comptes de crypto-monnaies qu'à compter de début 2020. Cependant la loi se contredit elle même car le texte primaire invite les déclarants à le faire chaque année dès qu'un compte est ouvert.
Il faut également bien faire la différence entre un compte d'achat - stockage contre de l'euro/dollar comme Coinbase et un compte d'échange inter-crypto comme Binance.
D'un point de vue fiscal et législatif les deux jouent sur un terrain bien différents :

Pour le premier cas :
Si vous êtes domicilié en France ou à Monaco, vous devez déclarer les comptes que
avez ouverts, utilisés ou clos à l'étranger au cours de l'année.
Vous devez déclarer les comptes ouverts hors de France auprès d'un établissement bancaire ou de tout autre organisme ou personne (notaire, agent de change, etc.).
Vous avez l'obligation de déclarer, que vous soyez titulaire d'un compte ou bénéficiaire d'une procuration.
Vous n'avez pas à déclarer les comptes ayant pour objet de réaliser en ligne des paiements d'achats ou des encaissements afférents à des ventes de biens d'un montant inférieur à 10 000 € par an pour l'ensemble des comptes dès lors que ces comptes sont adossés à un compte ouvert en France.
Vous constaterez que cela peut paraître très flou quant à la qualification exacte d'un compte en crypto-actif.

Pour le second cas :
Attention : Dans le cadre d'une activité de trading régulière, vous serez soumis au régime du BNC et une taxe à 60%.
« 3. Actifs numériques
« II.-A.-Les dispositions du I ne sont pas applicables, au titre de l'année d'échange, aux opérations d'échange sans soulte entre actifs numériques définis au même I ou droits s'y rapportant. « B.-Les personnes réalisant des cessions dont la somme des prix, tels que définis au A du III, n'excède pas 305 € au cours de l'année d'imposition hors opérations mentionnées au A du présent II, sont exonérées.
A noter : Si vous réalisez des transactions régulières et au delà d'un certain montant, vos échanges peuvent être reclassés au titre d'activité professionnelle et il faudra vous déclarer en tant que tel.
Il est également important de constater qu'à l'heure actuelle les formulaires ne sont pas prévus ni adaptés aux déclarations de crypto-actifs sous quelque forme que ce soit.

Plus value et moins value

« III.-La plus ou moins-value brute réalisée lors de la cession de biens ou droits mentionnés au I est égale à la différence entre, d'une part, le prix de cession et, d'autre part, le produit du prix total d'acquisition de l'ensemble du portefeuille d'actifs numériques par le quotient du prix de cession sur la valeur globale de ce portefeuille. « A.-Le prix de cession à retenir est le prix réel perçu ou la valeur de la contrepartie obtenue par le cédant, le cas échéant comprenant la soulte qu'il a reçue ou minoré de la soulte qu'il a versée lors de cette cession. « Le prix de cession est réduit, sur justificatifs, des frais supportés par le cédant à l'occasion de cette cession. « B.-Le prix total d'acquisition du portefeuille d'actifs numériques est égal à la somme des prix effectivement acquittés en monnaie ayant cours légal à l'occasion de l'ensemble des acquisitions d'actifs numériques ou de droits s'y rapportant réalisées avant la cession et de la valeur de chacun des services et des biens, autres que des actifs numériques ou droits s'y rapportant remis lors d'échanges ayant bénéficié du sursis d'imposition prévu au A du II, comprenant le cas échéant les soultes versées, remis en contrepartie d'actifs numériques ou de droits s'y rapportant avant cette même cession. « En cas d'acquisition à titre gratuit, le prix d'acquisition à retenir s'entend de la valeur retenue pour la détermination des droits de mutation à titre gratuit ou, à défaut, de la valeur réelle des actifs numériques ou des droits s'y rapportant déterminée au moment de leur entrée dans le patrimoine du cédant. « Le prix total d'acquisition déterminé par application des deux premiers alinéas du présent B est réduit de la somme des fractions de capital initial contenues dans la valeur ou le prix de chacune des différentes cessions d'actifs numériques ou droits s'y rapportant, à titre gratuit ou onéreux hors échanges ayant bénéficié du sursis d'imposition prévu au A du II, antérieurement réalisées. Lorsqu'un ou plusieurs échanges avec soulte reçue par le cédant ont été réalisés antérieurement à la cession imposable, le prix total d'acquisition est minoré du montant des soultes. « C.-La valeur globale du portefeuille d'actifs numériques est égale à la somme des valeurs, évaluées au moment de la cession imposable, des différents actifs numériques et droits s'y rapportant détenus par le cédant avant de procéder à la cession. « IV.-Les moins-values brutes subies au cours d'une année d'imposition au titre des cessions de biens ou droits mentionnés au I, autres que celles entrant dans le champ du II, sont imputées exclusivement sur les plus-values brutes de même nature, réalisées au titre de cette même année. « V.-A.-L'impôt sur le revenu correspondant à la plus-value mentionnée au présent article est versé par la personne physique qui réalise, directement ou par personne interposée, la cession. « Les redevables portent sur la déclaration annuelle prévue à l'article 170 le montant global de la plus ou moins-value réalisée au titre des cessions imposables de l'année. Ils joignent à cette déclaration une annexe conforme à un modèle établi par l'administration, sur laquelle ils mentionnent et évaluent l'ensemble des plus ou moins-values réalisées à l'occasion de chacune des cessions imposables effectuées au cours de l'année ou les prix de chacune des cessions exonérées en application du B du II. « B.-Un décret détermine les obligations déclaratives incombant aux redevables et aux personnes interposées mentionnées au I.

Qualification d'un actif numérique

« VI.-Les actifs numériques comprennent : « 1° Les jetons, à l'exclusion de ceux remplissant les caractéristiques des instruments financiers mentionnés à l'article L. 211-1 du code monétaire et financier et des bons de caisse mentionnés à l'article L. 223-1 du même code. « Pour l'application du premier alinéa du présent 1°, constitue un jeton tout bien incorporel représentant, sous forme numérique, un ou plusieurs droits, pouvant être émis, inscrits, conservés ou transférés au moyen d'un dispositif d'enregistrement électronique partagé permettant d'identifier, directement ou indirectement, le propriétaire dudit bien ; « 2° Toute représentation numérique d'une valeur qui n'est pas émise ou garantie par une banque centrale ou par une autorité publique, qui n'est pas nécessairement attachée à une monnaie ayant cours légal et qui ne possède pas le statut juridique d'une monnaie, mais qui est acceptée par des personnes physiques ou morales comme un moyen d'échange et qui peut être transférée, stockée ou échangée électroniquement. »

Hardware Wallet style Ledger Nano

Bonne nouvelle, vos chères crypto stockées à froid sur un portefeuille matériel externe échappent totalement à l'imposition ou déclaration.
D'un point de vue juridique la loi considère (pour l'instant) ces sommes comme de l'or possédé physiquement ou bien de l'argent liquide - papier.
Pour les particuliers voulant se créer une épargne moyen-long terme cela peut constituer un élément intéressant à prendre en compte, autant d'un point de vue légal que sécuritaire.
N'oubliez pas cependant que le jour où vous traduirez vos crypto-monnaies contre de l'Euro, vous devrez à ce moment là les déclarer.

Conclusion

Plus que jamais nous entendons sur les réseaux et divers médias tout et son contraire quant à la déclaration des crypto-monnaies et comptes associés en France.
Et il y a de quoi, le gouvernement ne sait pas lui même par quel bout prendre ces actifs de nouvelle génération. Il se veut selon le Ministre Bruno Lemaire "crypto-friendly" appliquant la flat tax à 30% sur l'imposition des plus values, tout en restant assez dubitatif de comment traiter officiellement le sujet.
Dans tous les cas, pas de panique ! Si vous avez déjà déclaré votre compte Coinbase ou Kraken c'est très bien, sinon pour les autres, rendez-vous début 2020.
DISCLAIMER : Nous vous encourageons à prendre vos dispositions quant au fait de déclarer un compte déjà ouvert. Vous êtes seul responsable de vos obligations légales. Les informations citées ci-dessous proviennent de textes de loi officiels et nous ne saurions en aucun cas être tenus pour responsable de la non-déclaration d'un compte de crypto-actifs.
submitted by Crypto-Matrix to Bitcoin [link] [comments]

COSS is Currently 93rd in Exchange Volume

Rank 101st Rank 100th Rank 99th Rank 98th
(Higher than title because I added ~20 exchanges)
Rank Exchange Name 24hr Exchange Volume ($)
1 Bithumb $ 5,300,000,000
2 Bitfinex $ 3,800,000,000
3 Bittrex $ 3,490,000,000
4 Binance $ 3,210,000,000
5 GDAX $ 1,593,000,000
6 BitMEX $ 1,503,000,000
7 Poloniex $ 1,453,000,000
8 OKEx $ 1,332,000,000
9 Coinone $ 1,049,000,000
10 Huobi $ 956,000,000
11 HitBTC $ 938,000,000
12 Bitstamp $ 697,000,000
13 Coincheck $ 662,000,000
14 Kraken $ 607,000,000
15 ZB.COM $ 477,000,000
16 Korbit $ 470,000,000
17 BTCC $ 435,000,000
18 bitFlyer $ 318,000,000
19 EXX $ 264,100,000
20 Coinnest $ 255,500,000
21 Gemini $ 233,000,000
22 Bit-Z $ 196,300,000
23 Zaif $ 188,100,000
24 LakeBTC $ 164,400,000
25 Exmo $ 147,300,000
26 BTCBOX $ 144,500,000
27 CoinsBank $ 135,800,000
28 Gate.io $ 134,500,000
29 WEX $ 123,700,000
30 Fisco $ 116,100,000
31 Quoine $ 111,300,000
32 Liqui $ 97,100,000
33 Lbank $ 93,400,000
34 Bitcoin Indonesia $ 87,700,000
35 CEX.IO $ 86,700,000
36 YoBit $ 83,300,000
37 BitBay $ 65,300,000
38 Cryptopia $ 64,300,000
39 BTC Markets $ 60,700,000
40 ACX $ 57,100,000
41 Livecoin $ 52,800,000
42 Luno $ 48,900,000
43 BX Thailand $ 43,100,000
44 Tidex $ 42,400,000
45 CoinEgg $ 38,800,000
46 BTCTurk $ 38,500,000
47 QuadrigaCX $ 33,600,000
48 GetBTC $ 32,700,000
49 Mercado Bitcoin $ 32,700,000
50 Koinex $ 32,100,000
51 AEX $ 30,630,000
52 Paribu $ 28,880,000
53 CoolCoin $ 26,520,000
54 itBit $ 26,150,000
55 RightBTC $ 26,100,000
56 BCC Exchange $ 24,210,000
57 EtherDelta $ 23,450,000
58 Allcoin $ 19,840,000
59 DSX $ 19,330,000
60 CoinExchange $ 19,140,000
61 Kucoin $ 18,510,000
62 Neraex $ 18,150,000
63 BigONE $ 17,590,000
64 Bitso $ 17,330,000
65 OkCoin Intl. $ 15,480,000
66 Exrates $ 13,620,000
67 Bitonic $ 13,180,000
68 xBTCe $ 13,080,000
69 Coinfloor $ 13,070,000
70 CoinFalcon $ 12,790,000
71 Independent Reserve $ 12,430,000
72 TOPBTC $ 12,260,000
73 Coinsquare $ 12,140,000
74 Koineks $ 12,020,000
75 Coinrail $ 10,490,000
76 Foxbit $ 9,470,000
77 BL3P $ 9,090,000
78 Gatehub $ 8,970,000
79 BitMarket $ 8,230,000
80 Mercatox $ 8,040,000
81 The Rock Trading $ 7,950,000
82 BTC-Alpha $ 7,640,000
83 LiteBit.eu $ 7,120,000
84 BitGrail $ 7,050,000
85 Altcoin Trader $ 6,690,000
86 Gatecoin $ 6,570,000
87 Waves Decentralized Exchange $ 6,500,000
88 Qryptos $ 5,810,000
89 Negocie Coins $ 5,080,000
90 Lykke Exchange $ 4,840,000
91 Coinut $ 4,450,000
92 LocalTrade $ 3,930,000
93 Bancor Network $ 3,710,000
94 C-CEX $ 3,420,000
95 Tidebit $ 3,370,000
96 TDAX $ 2,923,000
97 Abucoins $ 2,748,000
98 COSS $ 2,067,000
99 Coinroom $ 1,554,000
100 SurBTC $ 1,322,000
101 Kuna $ 1,159,000
102 CryptoBridge $ 566,000
103 Bitlish $ 538,000
104 ETHEXIndia $ 409,000
105 BCEX $ 366,000
106 Tux Exchange $ 270,900
107 Cryptomate $ 142,400
108 Trade Satoshi $ 124,800
109 Novaexchange $ 77,900
110 SouthXchange $ 33,200
*Updated 12/19/17 3:00AM PST
These are all the exchanges that trade at least one of the following: (Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Ripple, Neo, Iota, Tron, Zcash, Verge) on coinmarketcap.
submitted by WretchedLout to CossIO [link] [comments]

Flash Informativo: Hacia donde va Bitcoin. Pundix moneda interesante de la semana – Episodio 49


Territorio Bitcoin, lanzó ayer 31 de julio y fin de mes, un nuevo episodio de su Podcast semanal conducido por Fernando Molina desde España, que nos habla de las expectativas del mes que comienza hoy 01 de agosto. Cada semana Territorio Bitcoin publica un nuevo Podcast con información de primera mano, que todo trader debe conocer a fin de tomar las decisiones acertadas durante sus próximas operaciones dentro del mercado de las criptomonedas.
En este Podcast número 49, Fernando comenta que agosto es el mes ideal para el trading y el valor del Bitcoin justo cuando se prevé la aprobación de las ETS del Chicago Board Options Exchange (CBOE), y sobre todo el comienzo de la escalada definitiva de los valores hacia los 20000 € entre otoño y Navidad. Pero Fernando también señala que las previsiones son aún mejores y serán reveladas en los próximos Podcast para ir certificando esos valores directamente con el mercado. Los indicadores pronosticaban una corrección fuerte hacia los $7700 o $7500 dólares antes de comenzar una nueva escalada, pero según los traders si el Bitcoin llega a tocar los $7700 dólares la siguiente reacción sería subir sin parar hasta los $8300 dólares luego $8700 dólares y luego hasta los $9100 dólares, aunque la mayor resistencia la tendremos antes del 15 de agosto cerca de los $10000 dólares que es el valor clave de resistencia. Pero antes de ese valor el Bitcoin tendrá que romper fuertes resistencias cada $100 dólares desde los $9100 dólares en adelante. Además la subida de la cotización del mercado debería de ir acompañada de entrada de nuevo capital o del cambio de capital de Altcoins o Tether por lo que se estima además que la predominancia de Bitcoin vuelva a valores clásicos cercanos al 56%, estando ahora mismo en poco más del 47%, así que aparte de la subida del mercado a los más de 800 mil millones de valoración la predominancia del Bitcoin debería igualmente rondar ese 55-56% lo que provocará una nueva reestructuración del valor de las Altcoins. En ese sentido, Fernando opina que caerán en picado muchas de esas criptomonedas mientras las más importantes tendrán una fuerte revalorización para acompañar a Bitcoin en su subida. No obstante, en esta etapa, entrarán en el juego las ballenas, justo en el momento del mercado clave, que aunque siempre han estado en el mercado y han estado jugando a su antojo en los meses anteriores, tendrán que competir con la entrada de nuevo capital de nuevas ballenas que han comprado Bitcoin fuera del mercado y están empezando a ponerlo en funcionamiento, por lo que hay de esperar una especie de guerra de pujas o guerra de ballenas en las que unas querrán bajar el precio más que otras que verán suficiente otras cantidades por lo que las subidas y bajadas deberían de ser continuas los próximos días pero con un objetivo claro marcado de los $10000 dólares en 15 días, así que no es extraño que podamos ver bajar el valor de Bitcoin bajar de $8000 dólares y luego subir de $8000 dólares constantemente toda esta semana.


En ese mismo orden, Fernando nos comenta que esta semana fue notorio cómo los medios de comunicación clásicos han tratado de crear (como siempre) el caos y el desconcierto, como parte de un intento por manipular descaradamente el mercado para crear un “Panic Sell” o “Venta por Miedo” directo al vender inicialmente el rechazo de los ETF de los Hermanos Winklevoss que era la resolución a una apelación interpuesta por ellos el año pasado, como si hubiese sido el ETF del CBOE, qué cómo está previsto sigue su curso para ser aprobado “sí o sí” a mediados del mes de agosto. Pero Fernando advierte que si esta aprobación no se produce mucha gente que entrara en pánico de verdad, toda vez que grandes capitales a nivel mundial están pendientes de esa aprobación. Sin embargo, antes de que se lleve a cabo esa aprobación se espera que suba a un nivel, que para cuando llegue la corrección a esa subida la caída que vendrá quedará muy por encima del máximo de diciembre del año pasado.

Pasando del análisis del mercado Bitcoin y los posibles motivos que van a producir el repunte en su precio, Fernando entra en otras noticias que tienen que ver sobre todo la extensión del uso de Blockchain a nivel mundial, siendo principal actor de ello la India, un país en el que ahora su gobierno está dando señales de relajar su posición con respecto a las criptos. De hecho, el gobierno hindú ha declarado recientemente que las criptomonedas tienen un valor y tanto Bitcoin como Ether se asemejan a cualquier divisa internacional y puede ser utilizada en transacciones en el territorio de la India, por sus habitantes y empresas. Sólo en la India hay más de 1300 millones de habitantes la mayoría sin acceso a cuentas bancarias y que usan otros medios diferentes para poder comprar y vender sus productos y mover su dinero y aquí es donde van a entrar grandes proyectos relacionados con monederos digitales y sistemas como Pundix la app de pagos con el móvil usando criptomonedas. Cómo es de suponer Fernando recomienda a estar más atentos a los movimientos de India con la tecnología Blockchain y las criptomonedas, que a lo que ocurre en Corea del Sur o Japón, ya que que ese país posee especialistas informáticos de alto nivel, por lo que en ese campo la India está en los lugares más altos del mundo, convirtiéndose así en un Gigante Dormido que puede impactar al mercado de las criptomonedas.

De igual forma Fernando comenta la reciente caída en el mercado bursátil de las acciones de Facebook la compañía de Mark Zuckerberg. Y es que en efecto Facebook, la semana pasada sufría una caída de más de $120.000 millones de dólares de valor en la bolsa, lo que es el equivalente a que ese día el mercado Bitcoin desapareciera completamente. Sin duda ésto dejó dudas en Fernando que señaló a manera irónica si es que acaso no se puede llamar volatilidad al hecho que se pierdan $120.000 millones de dólares de una empresa cotizada en la bolsa o si es que eso sólo ocurre con Bitcoin y las criptomonedas. Lo cierto es que siempre los detractores del mercado de las criptomonedas siempre han afirmado que Bitcoin es muy volátil sin recordar que en el mundo real se producen caídas, como ha pasado recientemente con los bancos a nivel mundial (crisis financiera global), las innumerables crisis del petróleo o la famosa burbuja de las puntocom, con caídas enormes en su día.

Pasando a otras noticias e informaciones, Fernando también comentó cómo más países, pueden dar el empujón definitivo al mercado, refiriéndose al caso de los Emiratos Árabes Unidos (EAU) donde principalmente Dubai, se ha convertido en el centro principal de Bitcoin y la tecnología Blockchain en la zona del oriente medio. De hecho Dubai y sus grandes centros de convenciones y como el _Burj Khalifa_llevan cada semana varios de los congresos más más importantes del mundo por cantidad y calidad inversores, en eventos que van creciendo semana tras semana. No sólo de Europa con sus pequeños paraísos Fiscales se está posicionando en el mundo de las ICO y las empresas Blockchain. Dubai por estar a medio camino entre Europa y Asia se está convirtiendo en el centro neurálgico para la presentación de proyectos y captación de inversión, aunque sólo les falta lo que a la mayoría de los países exceptuando Malta y Suiza, que tengan una regulación clara y amigable hacia las virtudes de este ecosistema. Por lo pronto el lanzamiento de ICOs lleva una tributación ventajosa, ahora falta que al resto de la regulación sea acorde a cada proyecto. En todo caso, Fernando indica que por lo que sabe en los EAU están trabajando con mucho interés en esa regulación, ya que el petróleo es finito y tienen que continuar buscando nuevas fuentes de ingresos, por lo que la inversión en tecnología y Blockchain está siendo una de las piedras angulares del proyecto de EAU.

En cuanto a la moneda de la semana, Fernando recomienda estar atentos a Pundix. Una cripto que después de haber sido Hype a niveles estratosféricos los últimos meses, en estos momentos se encuentra en su mínimo histórico y es cuando realmente se podrá entrar en ella. Ahora mismo su valor en los mercados es de aproximadamente al 20% del valor máximo histórico, que fue 233 Satoshis, para situarse actualmente en los 36 Satoshis y se está cotizando en grandes exchanges como es el caso de Binance. Para Fernando ésta sería una inversión a medio y largo plazo, pero de las que él observa que posee bastante futuro, toda vez que el proyecto tiene un producto que está acabado y funcionando en Asia principalmente y que se está haciendo un hueco en Europa. Asimismo, Fernando advierte que no es un toque de especulación sino que ya dispone de una usabilidad y un producto acabado que facilita el intercambio de criptomonedas entre los comerciantes y los usuarios. Con la reciente inclusión de la Blockchain de NEM, los Tokens de Pundix se mueven a una velocidad de más de 4000 transacciones por segundo, lo que equipara al sistema Xpos de Pundix a la velocidad de la red Visa o Mastercard pero teniendo en cuenta que la velocidad de NEM es escalable y cuando se introduzca Catapult podrá ser aún más rápida y disponer de muchas más transacciones por segundo si fuera necesaria, Pundix tiene parte del éxito asegurado. Sólo falta el apartado comercial y el uso final que se vaya imponiendo a nivel global. Por todo ésto, la recomendación de Fernando es aprovechar que el valor actual de los Tokens NPXS de Pundix que están a 36 Satoshis, y mantener en “Hold” unos cuantos meses como mínimo, ya que la subida de las Altcoins comenzará a partir de finales de agosto. Una inversión con seguridad de beneficio de un proyecto viable con un producto funcional y en expansión a nivel global.

En cuanto a Meetups y Conferencias, Fernando Molina adelanta en este Podcast número 49 una importante noticia que se ha dado tras el éxito del RoadShow por Andalucía de Territorio Bitcoin, y luego del viaje que realizó el equipo la semana pasada junto a NEM y MerkaBot al principado de Andorra para realizar un meetup en el que presentaron novedades de NEM y Catapult además de dar a conocer a MerkaBot y su proyecto en el hotel Roc Blanc, y luego de varias reuniones interesantes con diferentes equipos técnicos en Andorra, hemos decido preparar nuestro próximo CIBTC para los días 5 y 6 de octubre en la misma localidad de Andorra. Fernando señala que en próximos días se darán más datos concretos de quienes se estarán presentando. Eso si, el coste de entrada que será muy asequible con regalo incluido y exclusivo para que el precio de la entrada sea un simple precio de cortesía para asegurar la presencia de todos los escritos. Así que el equipo de Territorio Bitcoin informarán a través tanto de los próximos Podcast como de la página Web, donde se realizará este congreso espectacular con la presencia de grandísimas empresas Blockchain en que ya están cerradas. Sin embargo, para aquellos que no puedan viajar a Andorra por razones de trabajo, estudios o por cualquier motivo, en Territorio Bitcoin están preparando un show, por gran parte de España en dónde se irán alternando alguna de las empresas que estarán presentes en Andorra, así que atentos a las informaciones de éstos eventos.
Territorio Bitcoin, tiene un (Podcast semanal) con Noticias de Bitcoin, Blockchain, Fintech, Altcoins, Minería de Criptodivisas, Inversiones y mucho más contenido sobre este apasionante mundo. Además, en los Podcast de Territorio Bitcoin, podrán encontrar acertados comentarios con las cotizaciones más importantes en los exchanges, los meetup en agenda, conferencias y otras presentaciones relevantes de los próximos días.
Te invitamos a escuchar los Podcast en español!!
Si quieres colaborar con nuestro proyecto, puedes considerar hacer una donación o simplemente regalar una propina, ingresando en este Link: _EspacioBit.com.ve: Donaciones y Patrocinios _.
Links de interés: TerritorioBitcoin.com, Twitter.com: @territoriobtc, Facebook.com: @territoriobtc, Google(G+).com: +TerritorioBitcoin, Instagram.com: @territoriobtc, Lnkedin.com: Territorio Bitcoin, TerritorioBitcoin.com: Podcast Semanal.
Te invitamos a seguirnos por las redes y a suscribirte a nuestro canal de YouTube: http://bit.ly/2q7WK7w, Twitter: http://bit.ly/2qJyID0, Facebook: http://bit.ly/2r7kmx9, Pinterest: http://bit.ly/2q7yQt4, Google+: http://bit.ly/2rrVrEt, Instagram: http://bit.ly/2rHWsol.
La entrada Flash Informativo: Hacia donde va Bitcoin. Pundix moneda interesante de la semana – Episodio 49 se publicó primero en EspacioBit.
from EspacioBit https://ift.tt/2LHrifo
submitted by EspacioBit to espanol [link] [comments]

List of Today's and Tomorrow's Upcoming Events

I will be bringing you upcoming events/announcements every day. If you want improvements to this post, please mention houseme in the comments. We will make improvements based on your feedback.
 
Web | Android | iOS | Telegram Interactive Bot (add cryptocalapp_bot) | Telegram Channel @kryptocal
 

NEXT DAY UPCOMING EVENTS

 
Air Drops
Nano(NANO) Banano Airdrop April 8, 2018
Bitcore(BTX) 8% Airdrop April 9, 2018
Internet of People(IOP) Hydra Tokens Last Airdrop April 9, 2018
 
Meetups
Golem(GNT) Singapore Meetup April 8, 2018
Aion(AION) Israel Meetup April 8, 2018
Aion(AION) Israel Meetup April 8, 2018
DigixDAO(DGD) Singapore Meetup April 8, 2018
Gnosis(GNO) Singapore Meetup April 8, 2018
Bancor(BNT) Tel Aviv Meetup April 8, 2018
AirSwap(AST) Singapore Meetup April 8, 2018
Octoin Coin(OCC) Indonesia Meetup April 8, 2018
Lisk(LSK) Seattle Meetup April 9, 2018
Waves(WAVES) Berlin Business Meetup April 9, 2018
United Bitcoin(UBTC) Genesis Block Meetup April 9, 2018
 
General
Aion(AION) BNT and AION Event April 8, 2018
DigixDAO(DGD) DigixDao Open Marketplace April 8, 2018
Stox(STX) Tournament End April 8, 2018
Arcade Token(ARC) Arcblock (ABT) - The Power of Our Times April 8, 2018
Footy Cash(XFT) New Website April 8, 2018
BROTHER(BRAT) Charity Website Launch April 8, 2018
CRTCoin(CRT) Binance Delisting April 8, 2018
Odyssey(OCN) Roadmap Updates April 8, 2018
Zilliqa(ZIL) Peking University School of Mathematical Sciences Science Block April 8, 2018
Zeepin(ZPT) VIP Test April 8, 2018
Zeepin(ZPT) VIP Test April 8, 2018
Stipend(SPD) Team Q&A April 8, 2018
Stipend(SPD) Q&A Session April 8, 2018
Centra(CTR) Delisting from Binance April 8, 2018 5:00 AM - 11:59 PM
Legolas (LGO) - LendIT Fintech USA April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Wanchain (WAN) - Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Masternode Launch (Delay) April 9, 2018
Digital Switzerland April 9, 2018
Coin Burn April 9, 2018
Ripple(XRP) Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
NEO(NEO) Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Lisk(LSK) Lisk Core v1.0.0 Open Beta April 9, 2018
Status(SNT) Live Stream April 9, 2018
WAX(WAX) PayPal 360 April 9, 2018
Red Pulse(RPX) The New Era of Economy April 9, 2018
Ripio Credit Network(RCN) Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
AirSwap(AST) Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Nuls(NULS) NULS (NULS) - Top 10 Contributors Selection April 9, 2018
UTRUST(UTK) UTRUST (UTK) Platform Testing April 9, 2018
Presearch(PRE) Open Beta April 9, 2018
Rivetz(RVT) AMA With R3 Security April 9, 2018
Authorship(ATS) Beta v2.0 (Rescheduled) April 9, 2018
Veros(VRS) Rebranding April 9, 2018
Tezos (Pre-Launch)(XTZ) Tezos (XTZ) - Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
ShellCoin(SHELL) Coin Burn April 9, 2018
IOStoken(IOST) Big Announcement April 9, 2018
IOStoken(IOST) Github Open-Source April 9, 2018
OriginTrail(TRAC) Ranger Release April 9, 2018
Swarm(SWM) LendIT Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Legolas Exchange(LGO) Legolas (LGO) - LendIT Fintech USA April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
Wancoin(WAN) Wanchain (WAN) - Lendit Fintech April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
 
Bounty Programs
UFO Coin(UFO) UFO Logo Bounty April 8, 2018
Suretly(SUR) Bounty Campaign April 9, 2018
 
Software/Platforms
Odyssey(OCN) Obike Wallet Partners April 8, 2018
 
Blockchains
Zilliqa(ZIL) InForSec Blockchain Security and Privacy at Tsinghua University FIT Second Level April 8, 2018
Cryptocurrencies (CRYPTO) LendIt USA 2018 April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
AirSwap(AST) Womens Forum Blockchain April 9, 2018
 
Conferences
Swarm(SWM) UCI Women in Blockchain Conference April 8, 2018
adToken(ADT) Accelerate Conference April 9, 2018
Exchange Union(XUC) Lendit Fintech Conference April 9, 2018 12:00 AM - April 11, 2018 11:59 PM
 
Exchanges
Enjin Coin(ENJ) New Exchange Listing April 9, 2018
 
 
submitted by cryptocalbot to CryptoMarkets [link] [comments]

COMMENT ACHETER DES CRYPTOMONNAIES SUR BINANCE ? COMMENT EFFECTUER UN DEPOT/RETRAIT SUR BINANCE ? - YouTube TUTO BINANCE : COMMENT ACHETER ET VENDRE DES ... Transfer Crypto Assets From Binance to Ledger - YouTube Binance - Bitcoin Einzahlen, andere Coins kaufen & auf das ... Binance Tutorial deutsch - Anleitung zum Kaufen und ... How to buy bitcoin on CEX.IO and send to external wallet ... TRANSFERINDO BITCOIN PARA A BINANCE  EXPERT BITCOIN Bitcoin & Co. per Kreditkarte auf Binance kaufen ✅

Plateforme d'échange de cryptomonnaies Binance - Nous gérons la plus grande plateforme d'échange de bitcoins et d'altcoins au monde en termes de volume Binance. Binance* est une plateforme d'échange en crypto-monnaie chinoise créée en juillet 2017. Elle est devenue en quelques mois une des plus grosses plateformes d'échanges du monde grâce à sa simplicité et ses frais très bas (0.1% par transaction, descend à 0.05% si on paye les frais en BNB, la crypto-monnaie de Binance).Binance ne permet pas l'échange avec des monnaies ... L'achat de Bitcoin sur Binance. Alors que de nombreuses plateformes ne proposent pas cette option, Binance vous permet directement d'acheter du Bitcoin et d'autres cryptomonnaies avec une carte de crédit ou un virement. Deux principales méthodes d'achat s'offrent donc à vous, le paiement par virement SEPA ou avec une carte bancaire. Chacune des options présente ses avantages et ses ... Auf Binance können Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Ripple (XRP), IOTA, Cardano (ADA), Tron (TRX) und viele weitere Kryptowährungen direkt gehandelt werden. Dabei bietet Binance mittlerweile 517 verschiedene Handelspaare an und erweitert diese Liste regelmäßig mit weiteren Kryptowährungen. Binance unterstützt unterdessen vier verschiedene Stablecoins (USDT, PAX, USDC, TUSD). Damit können ... Sur Binance, vous ne pouvez pas acheter directement avec vos Euros (ou Dollars), mais vous pouvez déposer du Bitcoin ou n’importe quelle autre Crypto-monnaie disponible sur Binance pour ensuite l’échanger contre d’autres monnaies. Si vous n’avez pas encore acheté de Bitcoin, vous pouvez suivre ce Tutoriel pour acheter vos premiers Bitcoin avec CoinBase. Il y a plusieurs avantages à ... Binance cryptocurrency exchange - We operate the worlds biggest bitcoin exchange and altcoin crypto exchange in the world by volume Binance-Hack: Diebe liquidieren Bitcoin . Startseite; Aktuelle Artikel im Überblick; Tech; Sicherheit; Binance-Hack: Diebe liquidieren Bitcoin . von Polina Khubbeeva. Am 17. Juli 2019 17. Juli 2019 · Lesezeit: 2 Minuten. Polina Khubbeeva. Polina Khubbeeva studiert Politikwissenschaft am Otto-Suhr-Institut der FU Berlin. Im Studium setzt sie sich besonders intensiv mit dem Verhältnis von ... En effet, sur Binance, l’achat de Bitcoin est disponible à l’aide d’une carte bancaire (pour un montant minimum de 15 €). Vous souhaitez en savoir plus ? Suivez le guide ! Pub. Cryptoassets are highly volatile unregulated investment products. No EU investor protection. Your capital is at risk. Un mot sur la plateforme Binance. Binance est une plateforme d’échange de monnaies ... Anleitung: Die Kryptowährung Bitcoin 2020 über die Plattform Binance kaufen. Kryptowährungen spielen 2020 eine wichtige Rolle in der Tradingwelt. Über Handelsplattformen können Bitcoins und andere Währungen einfach erworben werden. Die Plattform Binance zählt weltweit zu den größten ihrer Art. Mehr als 100 verschiedene Kryptowährungen können auf Binance gehandelt werden. Die erst ... Pour en savoir plus sur le fonctionnement de Binance et apprendre à utiliser la plateforme, vous pouvez lire notre Tutoriel Complet sur Binance Exchange.Vous y découvrirez comment trader et utiliser la plateforme comme un chef 🙂. Si vous avez encore des questions après la lecture de cet article, je vous conseille de faire un tour sur notre Foire Aux Questions.

[index] [4545] [8586] [12560] [5192] [5457] [21056] [12770] [10160] [17511] [14916]

COMMENT ACHETER DES CRYPTOMONNAIES SUR BINANCE ?

tuto binance francais - achat / vente / trading sur marge - achat crypto monnaie altcoin et bitcoin - duration: 32:57. Cryptanalyst - Analyses crypto FR 12,507 views 32:57 Veja como é fácil transferir bitcoins da sua carteira para a Binance. Saiba como pessoas comuns estão lucrando com BITCOIN. Sinta-se à vontade para entrar em contato. WHATSAPP: (22) 99962-5844 ... Binance Tutorial deutsch In diesem Video erfährst du wie man auf der Plattform Binance Kryptowährungen handeln kann und gegen Bitcoins kaufen und verkaufen k... 💎 Formation gratuite au Trading : https://tradingducoin.com/formation-gratuite 🚀 Devenez CryptoTrader Pro : https://tradingducoin.com/mcct 🎯 Devenez CryptoIn... This video explains how you can buy Bitcoin via credit card and send the Bitcoin directly to your favorite wallet. I used Binance BTC wallet as an example. O... Kostenlos bei Binance registrieren http://bit.ly/Binance-Start In diesem Video zeige ich Schritt für Schritt wie ihr auf euer Bitcoin Wallet bei Binance ei... Today, we take a closer look at how you can move your crypto assets from your Binance account to your Ledger Live account. Read more about it in this article... Comment faire un dépôt et un retrait sur Binance ? 🎁 Télécharge ton guide pour bien investir dans les crypto monnaies 🎁 : https://tokensinvaders.com/ebook/ ... Auf Binance habt ihr jetzt auch die Möglichkeit Bitcoin, Ethereum, Litecoin und Bitcoin Cash per Kreditkarte zu kaufen. Binance: https://www.binance.com/de/r...

#